Portrait de Matthias Giroud

20 octobre 2021

Kuantom a sollicité un collectif de mixologues pour réaliser un carnet de 12 recettes d’exception qui sont aujourd’hui disponibles via notre solution Orkestra. Parmi ce collectif, le chef mixologue et globe-trotter, Matthias Giroud, reconnu mondialement pour la créativité et la technicité de ses cocktails. Portrait.
 

Comment es-tu arrivé à l’univers de la mixologie ?

J’ai débuté à l’âge de 16 ans avec un CAP en café-brasserie. Je me suis ensuite spécialisé dans les métiers du bar en faisant une alternance d’un an au Bar Fly de Paris. Ces expériences m’ont permis de travailler dans plusieurs bars, un peu partout en France et ensuite, à l’international. J’ai eu la chance de travailler dans trente-deux pays. J’ai rencontré des chefs de cuisine du monde entier qui m’ont beaucoup inspiré et m’ont aidé à évoluer. Cette ouverture d’esprit m’a permis de devenir créatif et mixologue par la même occasion. Aujourd’hui, je suis indépendant, je crée des collections de cocktails pour des particuliers, des propriétaires privés, l’industrie de l’hospitality, de la restauration, du food and beverage…. J’ouvre des endroits et je travaille avec des sociétés sur les goûts de demain, créer les boissons de demain… Pour moi c’est ça être mixologue, c’est créer des goûts et travailler les ingrédients.

Peut-on avoir ton retour d’expérience sur le workshop organisé par Kuantom ?

Un super souvenir ! C’était une belle rencontre avec différentes personnes, de différents univers et surtout c’était assez intense pour créer tout ce qu’on a fait en si peu de temps. J’ai beaucoup apprécié l’idée du collectif, ces rencontres, tout le travail autour des produits pour arriver à des recettes fraîches… C’est ici que Kuantom fait la différence : on part de quelque chose d’humain, avec un côté artistique et un savoir-faire, pour créer des cocktails Signature qui seront reproduits par la solution Orkestra.

Comment imagines-tu le monde du cocktail de demain ?

Aujourd’hui, la tendance c’est le sans alcool. C’est un univers très stimulant qui doit être pensé dès la phase de création. On laisse plus de place à la création et à l’inventivité en travaillant davantage les saveurs, les arômes, les textures, les odeurs… On se concentre sur le goût et l’esthétisme du cocktail et non plus, uniquement sur l’alcool, comme par le passé. De plus en plus, la mixologie s’inspire de la gastronomie, à la découverte de nouvelles saveurs plus complexes. On va chercher les produits, les macérer, les infuser, les travailler, les cuire…. Moi, ce qui m’inspire, c’est le travail du produit en lui-même, me demander : qu’est-ce que je peux faire avec ce produit ? Je m’explique. J’ai un citron. Pendant des années, j’ai travaillé le jus et les zestes de ce citron. Dans le cocktail de demain, je vais aller plus loin et travailler le produit autrement. Je vais me demander : est-ce que je peux faire quelque chose avec la coque ? Quand le citron est pourri et que je le jette habituellement, est-ce que je ne pourrais pas en faire quelque chose d’autre ? L’idée c’est de partir du produit et voir tout ce que je peux en faire. C’est par cet aspect créatif et aspirationnel que j’envisage le cocktail de demain. 
 

Le fiche d'identité de Matthias Giroud

Diplômé d’un CAP café-brasserie en alternance

Sa signature : réunir cuisine liquide et solide dans un cocktail

Son ingrédient phare : les produits de la nature comme les fleurs, les poivres ou encore le bois

Où le retrouver : à L'Alchimiste, son bar expérientiel, où il propose des ateliers cocktails sur-mesure

À Lire également

Numéro 03 : le végétal au rendez-vous

12 mai 2021

Comment Kuantom révolutionne la création de carte cocktails ?

29 juillet 2021

Portrait de Kévin Ligot

22 octobre 2021